NEST’up Spring 15: Pirates Message in a bottle #3

Raise the sails


Carnet de bord, jour 79

Voilà trois mois que nous voguons, au gré des rencontres et des découvertes que nos matelots accumulent. Je vous laissais, dans notre dernier message, sur une nouvelle réjouissante: la montée à bord d’un équipage technique, venu apporter son savoir-faire et partager son expertise avec nos jeunes recrues. Un bien beau cadeau! Ils ont été d’un secours précieux lors de nos deux dernières étapes, reliant d’abord la Lean Bay au Ship Reef et nous menant ensuite à la Startup Sea d’où je vous écrit.

Glissez une souris sur le parchemin pour révéler les informations écrites à l’encre invisible.

 

Si vous vous repérez sur la carte, vous comprendrez que le voyage touche donc à sa fin et jugerez peut-être que nos échanges ont été trop peu nombreux. Les vents ne nous ont pas facilité la tâche et l’organisation de la vie à bord a demandé toute notre attention. Les nouvelles, cependant, peuvent être grossièrement résumées ainsi: chaque membre d’équipage a vécu la traversée à sa façon, vivant des moments forts et résistant à des périodes plus tumultueuses. Après une phase de questionnements, chacun a apprivoisé la réalité du terrain en s’appropriant les méthodes que nous transmettons. Ils ont précisé les étapes du voyage qu’ils avaient en vue avec l’aide de pirates expérimentés et préparé, non sans appréhension, l’accostage sur les côtes de la Startup Sea. Mais alors qu’au démarrage tous n’avaient pas le pied marin, chacun est désormais prêt à lever les voiles de son propre navire.

 

Vendredi dernier, ils ont brillamment réussi l’épreuve ultime, la présentation de leur carte de route devant pas moins de 700 pirates, venus de toutes contrées. Cette dernière étape a également été l’occasion pour eux de remettre un pied à terre après autant de temps passé à chercher l’équilibre en mer. C’est le Capitaine Myriam qui animait l’événement, accompagnée de son fidèle Mousse. Le célèbre cartographe Vincent Patar avait pris soin de tracer l’itinéraire de la soirée et le cambusier Fillipo Baldan s’est assuré que le rhum coule à flots.

DemoDay-118-2

 

La soirée fût des plus réussies et nous tenons à remercier tous les pirates présents, qui, de leurs applaudissements, ont partagé leur soutien et leurs encouragements aux matelots ambitieux qui se sont présentés devant eux. Nous avons maintenant repris la mer et profitons d’une petite boucle de quelques jours, non loin des côtes afin de préparer avec nos équipages la suite de leur voyage. Bientôt, ils lèveront chacun l’ancre de leur vaisseau et… vogue la galère!

Bon vent,
Quartier-Maître Aurélie

signature-blog