NEST’up Spring 15: Pirates Message in a bottle #1

 A smooth sea never made a skillful sailor

 

Carnet de bord, jour 11

Nous sommes montés à bord, inconscients, impatients ou même sans aucune compétence en navigation. Peu armés pour la traversée, nous pensions peut-être que l’embarquement était l’épreuve la plus difficile à passer. Qu’une fois le navire lancé sur l’écume, il n’y aurait plus qu’à hisser les voiles et se laisser porter par le vent.

 

Nous sommes maintenant en mer depuis près de deux semaines. Aucun d’entre nous n’a encore eu de véritable mal de mer et l’acclimatation s’est faite en douceur, chaque matelot étant accompagné par un pirate qui a de la bouteille. Nous avons déjà pu découvrir les joies du terrain, de la rencontre avec les habitants de la tant convoitée île au trésor et en sommes revenus les poches pleines de doutes, de confiance ou de surprises.

Chaque équipe de matelots a défini ses motivations et sorti sa longue vue afin d’éclaircir sa vision. Nous avons appris à déclamer nos idées en une seule phrase, répétable par un perroquet et avons fait l’exercice de résumer nos ambitions à l’aide d’un bout de bois sur un carré de sable mouillé.


Glissez une souris sur le parchemin pour révéler les informations écrites à l’encre invisible.


En route pour la Lean Bay, nous découvrons petit à petit notre rythme de croisière mais certains jours, la mer est plus agitée et nous oblige à remettre en question la destination que nous avions envisagée, à remettre au point la visée de notre longue vue et à ressortir boussoles et cadrans solaires. L’issue du voyage est encore floue pour beaucoup d’entre nous mais elle ne devrait pas tarder à se dessiner à l’horizon, là où l’eau se jette dans le vide.

 

La mer s’agite, et le bateau tangue parfois. Mais pour nous tous, jeunes pirates, chaque vague qui secoue la proue est une chance de plus de forger notre expérience et de redresser la barre.


Attendez-vous à recevoir de nos nouvelles juste avant notre prochaine escale dans la très mouvementée Lean Bay.

Quartier-Maître Aurélie

 

 

signature-blog

Take Eat Easy à l’assaut du marché parisien

Lean-fund_140x140
 
La nouvelle est toute fraîche, le fonds d’investissement privé Lean Fund a investi dans Take Eat Easy. C’est le deuxième tour de table pour la start-up qui va pouvoir partir à la conquête du marché parisien.

 
 
 

 

 
 

Envie d’un bon resto mais la flemme de vous rendre sur place? Si vous êtes Bruxellois, vous connaissez peut-être déjà Take Eat Easy, la start-up belge qui répond à ce dilemme. Si vous êtes Parisien, vous risquez d’entendre parler de ce service dans les semaines et les mois à venir.

La jeune start-up a lancé une version en beta privée en janvier 2013, après avoir été finaliste de l’accélérateur belge NEST’up. Le service proposé était alors une interface de commande en ligne de plats à emporter auprès des restaurants partenaires. Mais après une première levée de fonds quelques mois plus tard, la start-up a amorcé un changement important. Plutôt que de servir de simple relais entre le client et le restaurant, Take Eat Easy est devenu l’acteur bruxellois  incontournable du plat à emporter en créant son propre service de livraison rapide et 100% vert (les coursiers se déplacent à vélo). Avec une équipe qui a doublé en un an et demi, près de 80 établissements partenaires dans la capitale et une offre de plats toujours plus variée, Take Eat Easy a réussi son pari en Belgique et éprouvé son modèle sur ce premier marché test.

team take eat easy

Jean-Christophe Libbrecht, Chloé Roose, Karim Slaoui et Adrien Roose sont les quatre co-fondateurs de Take Eat Easy

« Maintenant qu’on a prouvé que le système était viable à Bruxelles, on va développer Take Eat Easy à Paris » , explique Adrien Roose, co-fondateur et CEO. Un an après un premier tour de financement pour l’implémentation en Belgique, la start-up boucle une deuxième levée de fonds auprès de divers investisseurs, dont le Lean Fund, pour financer le déploiement du service dans la capitale française. « On a formé une équipe qu’il faut rémunérer, on a la société mais on n’est pas encore du tout connus à Paris, donc le travail de pré-lancement est énorme. Il faut d’abord faire connaître le service aux restaurateurs et établir des partenariats. » Le budget marketing devra suivre également puisque ensuite, c’est auprès du grand public qu’il faudra convaincre.

Et Take Eat Easy ne compte pas s’arrêter là puisque l’objectif pour 2015 est de développer le service dans plusieurs grandes villes européennes. Pas encore de noms à annoncer mais il s’agirait de métropoles dont le marché est suffisamment étendu par rapport à l’investissement en temps et en argent que demande l’implémentation sur un nouveau territoire.

Province_BW_140x140Meusinvest_140x140Start-invest_140x140Volta-venture_140x140Axis-Parc_140x140

PROPNET : l’application de gestion environnementale est disponible pour toutes les communes belges

placeit

C’est fin 2013 que la Ville de Mouscron initie le projet Propnet. Sa finalité ? Optimiser la gestion des poubelles et containers de la commune.

L’application est basée sur le système de géolocalisation Google Maps. Les véhicules communaux sont équipés d’une tablette tactile. Aucune installation n’est requise sur les poubelles ou containers, qui sont géolocalisés par l’application.

Les employés se servent de la tablette pour encoder le taux de remplissage, l’état d’usure de la poubelle, la propreté de la zone… Quelques clics suffisent pour encoder toutes les informations.

L’interface d’administration permet de croiser toutes les informations encodées et d’exporter les rapports des actions effectuées. Les codes couleurs et indications simplifiées permettent d’identifier rapidement ce qui doit être traité en priorité et ce qui peut être amélioré.

Projet pilote initié par la Ville de Mouscron et développé par Akimedia, Propnet est aujourd’hui disponible pour toute commune, inter-communale ou institution désireuse d’améliorer la propreté grâce à une meilleure analyse de la réalité du terrain. 

 

Propnet permet d’autres applications : réaliser l’inventaire du mobilier communal ou indiquer un problème de voirie, d’environnement ou de travaux, grâce à la prise d’une photo et l’envoi de coordonnées GPS.

 

« L’application développée par Akimedia se montre tout à fait satisfaisante. Ce système peu coûteux et flexible nous permet de mieux organiser notre travail sur le terrain et d’atteindre nos objectifs, à savoir : améliorer la propreté en Ville en disposant d’un système de gestion et d’évaluation performant et convivial. »

Christophe DENEVE, Chef de Service Cellule Environnement à la Ville de Mouscron

 

Cet article est proposé par Charlotte Vanmechelen, de l’agence digitale Akimedia. L’agence, qui fête ses 10 ans cette année, est le partenaire des projets web, print et marketing en ligne de nombreux clients en Wallonie et à Bruxelles.


NEST’up Spring 2014: afterparty

NESTUP_no_CW_140x140

 

L’après NEST’up, c’est un peu le grand saut pour les six start-up accélérées pendant trois mois à Mont-Saint-Guibert. Après le Demo Day, les six équipes qui ont pu rencontrer quelques investisseurs et réfléchir à leur avenir lors d’une semaine « d’atterrissage » au NEST. Aujourd’hui, elles pilotent seules leur projet, à Mont-Saint-Guibert ou ailleurs. Voici quelques nouvelles fraîches!

 

Shake.in

 

Suite au demo day, une première vague d’événements ont été organisés sur la plateforme shake.in. Cela a nous permis de confirmer le besoin des utilisateurs et leur intérêt pour notre solution. L’équipe s’active maintenant pour tirer un maximum d’enseignements et pour fidéliser une première base d’early adopters. De nombreuses améliorations ainsi que la sortie de l’application mobile sont en préparation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant que le Demo Day de NEST’up est derrière nous, nous redescendons sur terre. Dans les prochaines semaines nous lancerons plusieurs projets pilotes pour tester notre plateforme. Nous détaillons également nos plans d’approche à moyen et long termes et nous mettons en place des premiers partenariats. C’est vraiment passionnant de voir Elefund prendre forme de plus en plus.


 

Trackathon

Nous nous préparons à l’organisation d’un premier trackathon test qui se fera à la fin du mois de juin, pour une session studio d’un groupe de notre connaissance. Ceci pour nous permettre d’expérimenter la pratique « enregistrement » et nous permettre de faire les derniers réglages à ce sujet avant les véritables trackathons.

Nous sommes aussi en contact avec des intermédiaires qui seraient très tentés d’exécuter un partenariat avec nous. Nous sommes en attente de leurs réponses concernant les suggestions qu’ils ont faites de travailler avec des organisations tiers. 


 

Demo Day (6)

Nous nous concentrons sur le développement du produit en beta test jusqu’à fin septembre afin d’améliorer au maximum l’expérience utilisateur et de sortir un produit optimisé lors de notre mise en ligne officielle. On va également faire nous-mêmes l’expérience de l’apprentissage au travers de la plateforme en nous donnant pour objectif d’apprendre le néerlandais.


ginger
 

 

Pour les prochaines semaines, nous nous installons au Créative Spark et notre objectif est d’acquérir nos 10.000 premiers utilisateurs pour commencer à faire naître la magie Ginger.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons continuer à travailler sur la clarification du marché de la communication et du marketing. Le développement de notre outil de recherche et de notre algorithme Diane est donc naturellement au programme pour ces prochaines semaines! Une offre B2B directement destinée aux entreprises est également en cours de préparation et devrait voir le jour cet été. Stay tuned, summer is gonna be rock’n’roll!


 

 Pour rencontrer les start-up, rejoignez-nous le jeudi 19 juin pour notre premier Afterwork LLN du Creative Spark. Plus d’infos ici.



Province_BW_140x140Loterie-Nationale_140x140Creative-Wallonia_140x140Meusinvest_140x140Axis-Parc_140x140

« We are startup heroes »: le clip!

NESTUP_no_CW_140x140
 
Joué plusieurs fois en live lors du Demo Day, le single « We Are Startup Heroes » est dédié à l’entrepreneuriat et aux start-up. Avec un air qui reste en tête et des paroles qui collent au thème, la chanson a cloturé en beauté l’édition NEST’up Spring 2014. Voici donc le clip tourné durant les trois mois d’accélération de NEST’up à Mont-Saint-Guibert. Enjoy!
 
 
 

« We are Startup Heroes » by The Nesters from NEST'up TV on Vimeo.

Province_BW_140x140Loterie-Nationale_140x140Creative-Wallonia_140x140Meusinvest_140x140Axis-Parc_140x140